Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale

La création de l’école :

          L’école des officiers de la Gendarmerie Nationale a Ă©tĂ© crĂ©e en 1963 Ă  Alger, portant le nom de l’école de la Gendarmerie Territoriale AlgĂ©rienne, qui a formĂ© la première promotion . De l’annĂ©e 1964 Ă  1968, le siège de l’école a Ă©tĂ© dĂ©placĂ© Ă  Beni Messous avant d’être transfĂ©rĂ© en 1968 Ă  El-Harrach et de lĂ , Ă  Sidi Bel-Abbès, cela a Ă©tĂ© fait en 1970.

          A partir de 1978, le siège de l’école qui portera dĂ©sormais, le nom de l’école des Officiers de la Gendarmerie Nationale a Ă©tĂ© dĂ©placĂ© aux Issers, dans la wilaya de Boumerdès.

ESGN

" L'ecole de Gendarmerie Nationale de Sidi Bel-Abbès "

          L’école supĂ©rieure de la Gendarmerie Nationale est considĂ©rĂ©e comme l’une des plus importantes structures de formation au sein du corps de la Gendarmerie Nationale. Le siège de l’école est ancien, il remonte Ă  la pĂ©riode coloniale et plus exactement Ă  1958.

          Après l’indĂ©pendance, plus exactement en 1963, cette caserne a Ă©tĂ© baptisĂ©e au Nom du chahid Abane Ramdane, devenant, le siège de l’escadron des blindĂ©s de la Gendarmerie Nationale AlgĂ©rienne avant qu’elle ne se transforme, en 1978 en une Ă©cole pour la formation des officiers de la Gendarmerie Nationale, sous le nom de l'Ecole des officers de la Gendarmerie Nationale, avec une extension de la superficie, durant cette mĂŞme annĂ©e, 42 hectares au lieu de 08 hectares.

          En 1992, elle a Ă©tĂ© promue, Ă©cole supĂ©rieure de la Gendarmerie Nationale suivant le dĂ©cret prĂ©sidentiel 92/74/PR du 28 octobre 1992, se spĂ©cialisant dans la formation, unique, des officiers, elle a Ă©tĂ© chargĂ©e de ce fait, de la formation fondamentale des officiers jusqu’à 1982, oĂą elle a Ă©tĂ© octroyĂ©e de la mission de former les officiers, session perfectionnement. En 1997, l’école a commencĂ© Ă  former, les officiers, session d'Etat-Major.

          Depuis sa crĂ©ation, l’école a connu d’importantes Ă©volutions et mutations dans la formation des officiers, concernant, les niveaux d’instruction, le recrutement et la formation des fermes Ă  partir de l’annĂ©e 2002, la formation d’élèves officiers et officiers des pays Ă©trangers. Pour s’apparenter aux dĂ©veloppements contenus dans le plan de promotion de la Gendarmerie Nationale, l’école s’est chargĂ©e de l’amĂ©lioration de la formation en introduisant des outils et des infrastructures pĂ©dagogiques modernes.

ESGN

" L'entrée de l'Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale, Chahid Meouaz Amhemed, à Zeralda"

          A la fin de l’annĂ©e scolaire, 2015-2016, le siège de l’école supĂ©rieure de la Gendarmerie Nationale a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©e, des Issers (Bouermdès) Ă  son nouveau siège, Ă  ZĂ©ralde (Alger) et plus exactement Ă  la place, du local de l'ecole de la police judiciaire, après la dĂ©cision prise consistant Ă  mettre l’école supĂ©rieure, sous la tutelle, pĂ©dagogique du Ministère de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche Scientifique, pour adopter la formule de la formation universitaire, LMD au profit des Ă©lèves officiers en exercice, pour l’obtention d’une licence et au profit des officiers pour l’obtention du Master, dans le cadre de la modernisation de la formation et son dĂ©veloppement permettant de s’accorder aux exigence du temps actuel et l’adoption de programmes scientifiques dĂ©veloppĂ©s.

Les missions de l’école :

          L’école supĂ©rieure de la Gendarmerie Nationale de ZĂ©ralda a pour missions de dispenser des formations diffĂ©rentes Ă  la catĂ©gorie des officiers de la Gendarmerie Nationale notamment :

  • Une formation militaire performante (les Ă©tudes supĂ©rieures et les cours d'Etat-Major);
  • Cours de perfectionnement des officiers;
  • La formation universitaire et militaire pour la session fondamentale;
  • La formation spĂ©cialisĂ©e et application;
  • Stages de capacitĂ©, rĂ©habilitation et mutation comme elle garantit la formation militaire au profit des officiers de rĂ©serve.