11.11.2020
Célébration du 66ème anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution de Libération

A l’instar des différents Commandements de Forces, le Commandement de la Garde Républicaine a célébré le 66 ème anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution de Libération (01 novembre 1954 - 01 novembre 2020), par l’exécution d’un programme riche en événements, à l’effet d’immortaliser la grandeur de notre révolution et inculquer les nobles valeurs de novembre à nos personnels.


  

Ce programme a inclus l’animation de conférences historiques, la mise en place d’expositions photographiques, la projection de films documentaires sur la Glorieuse Révolution de Libération, la diffusion de chants patriotiques et révolutionnaires, l’organisation de compétitions culturelles et sportives, le pavoisement des cantonnements aux drapeaux nationaux et la programmation d’une cérémonie de remise de grades et de médailles, le 31 octobre 2020, sous l’égide de Monsieur le Général d’Armée, Commandant de la Garde Républicaine, en présence des personnels promus concernés et des cadres supérieurs du Commandement de la Garde Républicaine.


    

A l’entame de la cérémonie, Monsieur le Général d’Armée, Commandant de la Garde Républicaine a prononcé une allocution, à travers laquelle a félicité l’ensemble des personnels de la Garde Républicaine en cette occasion, en les exhortant à «Consentir davantage d’efforts et faire preuve de rigueur, de persévérance et d’abnégation, en s’inspirant du chemin emprunté par nos valeureux ancêtres qui ont annoncé haut et fort leur détermination à recouvrir leur indépendance et leur liberté quel qu’en devait être le prix.

Notre peuple a effectivement restauré la souveraineté de sa Patrie par un sacrifice d’un million et demi de martyrs, de centaines de milliers de veuves et d’orphelins, et de milliers de citoyens déracinés».

Le Commandant de la Garde Républicaine a ajouté : «Ce véritable martyre collectif a été le tribut grâce auquel ont été brisés les jougs d’une colonisation centenaire, une colonisation de peuplement, une colonisation d’extermination et de spoliation, une colonisation de négation», tout en mettant l’accent sur l’impératif d’être «à la hauteur de la confiance, de la responsabilité, et de l’espoir placés en nous afin de préserver l’héritage qui nous est légué par nos aïeux».


    


    

La cérémonie s’est poursuivie par la remise de gardes et de médailles, en espérant d’autres sucées dans différents domaines.

L’ensemble de ces activités vise à valoriser les dates phares de notre glorieuse histoire, et immortaliser les hauts faits ainsi que la bravoure de nos valeureux Chouhada dans l’objectif de préserver notre mémoire nationale.



   


Retour