ARCHIVES | AVRIL 2019
30.04.2019
2ème jour de la visite du Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en 5ème Région Militaire

   Lors du deuxième jour de sa visite en 5e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a supervisé le lancement de l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles intitulé «Ethabat 2019».

 

    A l'entame et en compagnie du Général-Major Ammar Athamnia, Commandant de la 5e Région Militaire, et en présence du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi un exposé présenté par le Commandant de la 1°Division Blindée, directeur de l'exercice, portant sur l'idée générale, le plan et les étapes de son exécution sur le terrain.

 

   Au niveau du polygone de tir de la 5e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi, de près, les actions de combat menées par les unités participantes à cet exercice démonstratif avec munitions réelles, à savoir les unités organiques et élémentaires relevant de la 1°Division Blindée, appuyées par des unités aériennes dont des avions de combat et des hélicoptères d'appui-feu.

 

 

   Cet exercice tactique qui s'inscrit dans le sillage de la série d'exercices démonstratifs avec munitions réelles exécutés récemment, respectivement au niveau des 4e, 2e et 1ère Régions Militaires, constitue une occasion pour mettre en exergue les capacités et les aptitudes au combat des cadres et des personnels, ainsi que la maîtrise des moyens majeurs et des systèmes d'armes des différentes catégories de Forces, et ce, afin de s'enquérir du niveau de la disponibilité opérationnelle des unités de cette Division et d'entrainer les Commandants d'unités et les Etat-Majors à la coordination des efforts et à la coopération entre les différents corps et Forces. Des actions qui ont été marquées par un haut sens de professionnalisme à travers toutes les phases de l'exercice, et par un niveau tactique et opérationnel très élevé, qui reflète la rigueur en termes de planification, d'organisation et de préparation.


 

 

 

   A l'issue de l'exercice et lors d'une rencontre avec les personnels des unités participantes, Monsieur le Général de Corps d'Armée a valorisé les grands efforts consentis tout au long de l'année de préparation au combat, félicitant l'ensemble des participants pour le succès réalisé sur le terrain à travers l'exécution de cet exercice.

 

   Ensuite et au niveau de l'Ecole Supérieure des Troupes Spéciales à Biskra, Monsieur le Général de Corps d'Armée a présidé une réunion d'orientation, lors de laquelle il a prononcé une allocution suivie, via visioconférence par l'ensemble des personnels des unités des 4e et 5e Régions Militaires, où il a affirmé à l'entame, que le mode de communication qu'il adopte avec les personnels de l'Armée Nationale Populaire à travers toutes les Régions Militaires, émane de son souci à leur dispenser toutes les orientations et les recommandations nécessaires, relatives à la préparation au combat des Forces, par l'exécution d'exercices démonstratifs avec des munitions réelles, afin de tester et d'évaluer le niveau de disponibilité et le degré élevé de professionnalisme atteint par nos Forces, ainsi que leur disponibilité permanente à sécuriser nos étendues frontières nationales et les résultats enregistrés dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, réitérant que le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire veille à l'accompagnement de la justice dans l'accomplissement de ses missions nobles et sensibles, après s'être affranchie de toutes les contraintes et les pressions, loin de toute démarche sélective et conjoncturelle, sans exclure aucun dossier et en se gardant de toute mesures arbitraire ou de règlement de comptes:

 

   «Concernant la poursuite en justice de tous ceux impliqués dans le pillage du denier public et la dilapidation des richesses du pays, qui fait partie des principales revendications que le peuple a exprimé avec insistance, depuis le début de ses marches pacifiques, je voudrais indiquer que les services du Ministère de la Défense Nationale détiennent des informations avérées concernant plusieurs dossiers lourds de corruption, dont je me suis enquis personnellement, dévoilant des faits de spoliation des fonds publics avec des chiffres et des montants faramineux. Aussi et partant de notre souci profond de protéger l'économie nationale, les services de sécurité se sont chargés de mettre ces dossiers à la disposition de la justice pour les étudier et enquêter pour poursuivre tous ceux qui y sont impliqués.

   L'Armée Nationale Populaire demeurera vigilante, conformément aux revendications insistantes du peuple et de ce que lui confèrent la Constitution et les lois de la République, assumant sa responsabilité face à l'Histoire. Aussi, le Commandement de l'Armée Nationale Populaire a donné les garanties suffisantes et s'est engagé à accompagner la justice dans l'accomplissement de ses missions nobles et sensibles, après s'être affranchie de toutes les contraintes, pressions et diktats, loin de toute démarche sélective et conjoncturelle, sans exclure aucun dossier et en se gardant de toute mesures arbitraire ou de règlement de comptes. Nous insistons également sur la nécessité d'éviter tout retard dans le traitement de ces dossiers, sous le prétexte de révision des procédures légales, laquelle requière beaucoup de temps, ce qui donne la possibilité à certains à échapper à la justice.

   Il y a lieu d'indiquer que l'opération n'est qu'à son début et, par la grâce de Dieu, notre pays sera assaini définitivement de la corruption et des corrupteurs. Au sein de l'Armée Nationale Populaire, nous n'avons jamais toléré la corruption ; nous étions même les précurseurs dans ce domaine en présentant de hauts cadres militaires par devant la justice militaire, à savoir les anciens Commandants des 1ère, 2e et 4e RM et de la Gendarmerie Nationale et l'ancien Directeur des Services Financiers, dont l'implication dans des affaires de corruption a été confirmée par des preuves tangibles».


   Monsieur le Général de Corps d'Armée a mis l'accent sur l'attachement de l'Armée Nationale Populaire à la voie constitutionnelle, qui exige de réunir les conditions appropriées pour l'organisation des élections présidentielles dans les meilleurs délais possibles, dans la mesure où elles constituent la solution idoine pour sortir de la crise:

 

   «L'attachement profond du Commandement de l'Armée Nationale Populaire à la Constitution, cautionnée par le peuple à travers ses représentants au Parlement, émane du fait que tout changement ou amendement de ses dispositions ne relève pas des prérogatives de l'Armée Nationale Populaire, mais de celles du Président qui sera élu conformément à la volonté du peuple. Cette position de principe est un signe manifeste et constant de la détermination de l'Armée Nationale Populaire à ne pas s'écarter de la voie constitutionnelle, quelles que soient les conditions et les circonstances, et quiconque prétend le contraire fait preuve d'ingratitude envers l'Armée et ses positions de principes constantes, en particulier ces arrivistes qui ont profité des richesses du pays à bien des égards et veulent aujourd'hui donner des leçons à l'Armée Nationale Populaire et son Commandement. Nous récusons catégoriquement ces comportements opportunistes qui ne servent en rien l'Algérie et ne contribuent aucunement à résoudre sa crise. Aussi, il nous appartient à tous de faire preuve de bon sens et de clairvoyance et d'éviter de s'égarer dans des dédales et des conflits secondaires inutiles qui ne servent nullement l'intérêt suprême de la nation et qui sont à même de faire perdurer la crise. Nous comptons sur tous les citoyens jaloux pour l'avenir de leur pays de conjuguer leurs efforts sincères afin d'aboutir aux meilleurs moyens pour mener le pays vers la paix.

   Dans cette optique, et dans le respect de la Constitution et des institutions de l'Etat, il nous incombe d'œuvrer à réunir les conditions idoines pour l'organisation des élections présidentielles le plutôt possible, du fait qu'elles constituent la solution idéale pour sortir de la crise, faire face à toutes les menaces et dangers qui guettent notre pays et déjouer les desseins hostiles visant à nous mener vers le vide constitutionnel et entrainer le pays dans les spirales de l'anarchie et la déstabilisation. Ce mécanisme constitutionnel permettra d'élire un président de la République ayant la légitimité et les prérogatives pour concrétiser le reste des revendications populaires légitimes et constitue la règle de base pour que notre pays reprenne le cours du développement et de l'édification.

   A cet effet, j'ai affirmé dans une rencontre antérieure que nous étions en cours de démantèlement des bombes à retardement que le peuple algérien sait pertinemment qui les a plantées au sein de toutes les institutions de l'Etat, et que cette crise, dont nous n'avions guère besoin, a été inventée dans le but de semer les graines de la déstabilisation en Algérie, en créant un environnement propice au vide constitutionnel. Ces individus là, qui ont intentionnellement causé cette crise sont ceux-là même qui tentent aujourd'hui d'infiltrer les marches, brandissant des slogans suspects et tendancieux qui incitent à entraver toutes les initiatives constructives permettant le dénouement de la crise. Ils ont ainsi démontré qu'ils sont l'ennemi du peuple, lequel sait pertinemment comment mettre en échec, en compagnie de son armée, ces complots et mener le pays vers un havre de paix».


 

29.04.2019
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 5ème Région Militaire

   Dans le cadre du suivi de l'état d'avancement de l'exécution du programme de préparation au combat pour l'année 2018-2019, à travers l'ensemble des unités de l'Armée Nationale Populaire au niveau des différentes Régions Militaires, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a entamé, à compter de ce lundi 29 avril 2019, une visite de travail et d'inspection en 5e Région Militaire à Constantine, où il supervisera, demain 30 avril, un exercice démonstratif avec munitions réelles intitulé «Ethabat 2019», qui sera exécuté par les unités de la 1ère Division Blindée appuyées par des unités aériennes, et tiendra une rencontre d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région.

 

   A son arrivée à la Base Aérienne de Biskra, au plus près du champs de tirs et de manœuvres de M'Doukel en 5ème Région Militaire, lieu d'exécution de l'exercice, et à l'issue de la cérémonie d'accueil, par le Général-Major Hassan Alaïmia Commandant de la 4ème Région Militaire en compagnie du Général-Major Amar Athamnia, Commandant de la 5ème Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu une rencontre avec quelques cadres, où il a souligné que sa supervision de cet exercice s'inscrit dans le cadre du suivi de la série d'exercices démonstratifs avec munitions réelles, à l'instar de ceux exécutés dernièrement, respectivement au niveau des 4e, 2e et 1ère Régions Militaires, en sus des 3e et 6e Régions Militaires, et ce, dans l'objectif d'évaluer la deuxième phase du programme de préparation au combat 2018/2019, de s'enquérir, sur le terrain, du niveau de préparation atteint par le corps du bataille de l'Armée Nationale Populaire, et d'examiner le niveau de disponibilité opérationnelle des unités de combat.

 

28.04.2019
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 5ème Région Militaire

   Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire effectuera, du 29 au 30 avril 2019, une visite de travail et d'inspection en 5e Région Militaire à Constantine.


   Lors de cette visite, Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera un exercice tactique avec munitions réelles visant le contrôle de la 2e phase de la préparation au combat, et tiendra une réunion d'orientation avec les cadres et les personnels de la 5e Région Militaire.

24.04.2019
Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 1ère Région Militaire

   Lors de sa visite de travail effectuée hier, en 1ère Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé une réunion d'orientation, ou il a prononcé une allocution, suivie par l'ensemble des cadres et des personnels des unités de la Région, dans laquelle il a souligné que la construction d'une Algérie forte, sûre et prospère, nécessite la participation de tous ses enfants dévoués:

 

   «Le peuple algérien a exprimé par ses marches pacifiques à travers tous le pays, son attachement solide à sa patrie et la noblesse de ses aspirations. Il a affirmé sa mobilisation sincère pour la sécurité et le progrès de l'Algérie et pour barrer toutes les voies aux tentatives de déstabilisation et de dévoiement de ce parcours pacifique et civilisé, lors duquel le peuple algérien a démontré son attachement à sa terre et à ses ambitions légitimes à construire un Etat fort, sûr et prospère, où participeraient tous ses enfants dévoués à édifier ses institutions, ayant pour fondement l'intérêt suprême de la nation, pour base l'équité sociale et pour piliers, la sincérité, le dévouement et la loyauté envers Allah et la nation.

   L'alignement de l'Armée Nationale Populaire aux côtés du peuple afin d'atteindre ses objectifs visant à opérer le changement escompté et sa mobilisation continue pour accompagner les Algériens dans leurs marches pacifiques et leur sécurisation, procède de l'harmonie et de la concordance dans les visions et la démarche empruntée, entre le peuple et son armée. Une harmonie qui semble déranger ceux qui portent une animosité profonde envers l'Algérie et son peuple et ce, malheureusement, en conspirant avec des parties intérieures, qui ont vendu leur âme et ont hypothéqué l'avenir de leurs concitoyens pour des fins et des intérêts personnels étroits.

   Face à ces plans qui tendent à semer les graines de la discorde et de la sédition entre les Algériens et leur armée, l'Armée Nationale Populaire continue à leur faire face, conformément aux dispositions de la Constitution et des lois républicaines, comme en témoigne la réussite des unités de sécurité, en charge du maintien de l'ordre, à déjouer les diverses tentatives visant à semer la peur et l'anarchie et troubler l'ambiance calme et sereine caractérisant les marches des citoyens. Ceci a été confirmé par l'interpellation, au courant de la fin de la semaine passée, d'individus en possession d'armes à feu, d'armes blanches et de grenades lacrymogènes, ainsi qu'une grande quantité de psychotropes et des moyens de communication».


   Monsieur le Général de Corps d'Armée a appelé de nouveau l'appareil de la justice afin d'accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics, affirmant que le Commandement de l'Armée Nationale Populaire offre des garanties suffisantes aux services judiciaires pour poursuivre avec détermination et en toute liberté, sans aucune contrainte ni pression, le jugement de ces corrompus:

 

   « Par ailleurs, j'ai appelé l'appareil de la justice, dans mes interventions précédentes, à accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l'argent du peuple. Dans ce contexte, précisément, je valorise la réponse de la justice quant à cet appel qui représente un volet important des revendications légitimes des algériens. Je rappelle également que le Commandement de l'Armée Nationale Populaire offre des garanties suffisantes aux services judiciaires pour poursuivre avec détermination et en toute liberté, sans aucune contrainte ni pression, le jugement de ces corrompus, lesquelles dispositions permettront de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise ».

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a rassuré que notre pays, qui a su traverser diverses épreuves et crises tout au long de son histoire, saura, sans nul doute, sortir plus fort et plus solide de sa crise actuelle :

 

   «L'Armée Nationale Populaire, partant de ses convictions profondes et ancrées quant à la nécessité de préserver les liens de communication avec sa profondeur populaire enracinée, qui constitue son appui, la source de sa force et le secret de sa résistance face à tous les dangers et toutes les menaces, continuera en cette conjoncture sensible, à adopter la même démarche sincère en informant les citoyens régulièrement de tout ce qui a trait à leur sécurité et la sécurité de leur pays. Nous réitérons également que l'Armée Nationale Populaire demeurera engagée à préserver les nombreux acquis et réalisations de la nation, ainsi que l'accompagnement du peuple et de ses institutions à travers la mise en œuvre des solutions possibles, tout en approuvant toute proposition constructive et initiative utile allant dans le sens du dénouement de la crise et menant le pays vers la paix.

   Notre pays, qui a transcendé les différentes épreuves et crises qui l'ont secoué tout au long de son histoire, sortira indéniablement plus fort et plus solide de sa crise actuelle et ce, grâce à la cohésion parfaite et le lien affectif profond et la confiance exceptionnelle indissociable entre le peuple et son armée, qui porte l'intérêt de la nation au-dessus de toute considération, afin que l'Algérie demeure fière comme nous l'avons toujours connue et que sa bannière révolutionnaire de novembre flotte haut dans le ciel, symbole national sacré de notre glorieuse révolution et acquis populaire précieux arraché au prix du sang, pour que vive notre peuple uni et en harmonie sous ce drapeau national et sa bannière; un drapeau qui ne changera jamais au grés des circonstances et ne s'affectera guère par les changements, un drapeau qui restera éternellement jusqu'au jour du jugement, par fidélité à nos vaillants martyrs qui ont irrigué de leur sang béni cette terre pure».


23.04.2019
Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 1ère Région Militaire

   Dans le cadre du suivi de l'état d'avancement de l'exécution du programme de préparation au combat pour l'année 2018-2019, à travers l'ensemble des unités de l'Armée Nationale Populaire au niveau des différentes Régions Militaires, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a effectué, ce jour mardi 23 avril 2019, une visite de travail et d'inspection en 1ère Région Militaire.

 

   A l'entame et au niveau de la 12° Division d'Infanterie Mécanisée, Monsieur le Général de Corps d'Armée a supervisé l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles «Nasr 2019», avant de tenir une réunion d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région.

 

   Au niveau du champ de tir et de manœuvres de la Division, et en compagnie du Général-Major Ali Sidane, Commandant de la 1ère RM, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi un exposé sur cet exercice, portant sur l'idée générale et les phases d'exécution, présenté par le Commandant de la Division. Cet exercice qui s'inscrit dans le cadre de l'évaluation de la deuxième phase du programme de préparation au combat 2018-2019, a vu la participation des unités de la 12° Division d'Infanterie Mécanisée, outre des unités aériennes composées d'aéronefs et d'hélicoptères d'appui-feu.

 

 

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi, de près, le déroulement de cet exercice, exécuté dans des conditions quasi-réelles, et ce, selon le plan et les objectifs tracés qui visent essentiellement à forger et élever les performances des états-majors en termes de préparation, de conduite des actions de combat et de coordination entre les différentes forces, ainsi que de permettre aux Commandants d'unités d'acquérir de l'expérience en matière de conduite des unités, et aux équipages d'acquérir davantage d'aptitude dans la maitrise des différents systèmes d'armes, et de tester leurs capacités à l'accomplissement efficace de leurs missions de combat. Cet exercice a montré clairement la capacité de cette grande unité à exécuter avec toute efficacité les diverses missions de combat qui lui sont assignées, et ce à travers la parfaite exécution de cet exercice couronné par un franc succès.

 

 

 

   Au terme de l'exercice, Monsieur le Général de Corps d'Armée a rencontré les éléments des unités participantes, et les a félicités pour les efforts consentis pour sa réussite, les exhortant à s'atteler davantage au maintien, au plus haut niveau, de l'état-prêt au combat de cette importante unité.

 

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu, ensuite, une réunion avec les cadres et les éléments de la Division, où il a prononcé une allocution d'orientation, diffusée à toutes les unités de la 1ère Région Militaire via visioconférence, dans laquelle il a évoqué la situation que traverse notre pays, qui constitue une étape décisive dans son histoire. Une étape qui exige de tout un chacun de préserver l'unité et la cohésion qui ont toujours marqué le parcours de l'Algérie Indépendante :

   «Suite à ces données enregistrées sur le terrain, je tiens à rassurer de nouveau le peuple algérien et lui assurer que l'Armée Nationale Populaire continuera à l'accompagner avec la même détermination et résolution, suivant une stratégie bien étudiée, jusqu'à la concrétisation de ses attentes légitimes, qui commencent, Dieu merci, à porter leur fruit progressivement, jusqu'à ce qu'elles soient totalement concrétisées, selon les étapes préconisées par l'Armée Nationale Populaire, qui a de tout temps fait prévaloir l'intérêt de la nation et du peuple et en a fait un objectif au-dessus de tout. Des étapes qui requièrent de la raison, de la clairvoyance et de la sérénité afin de les parachever en toute quiétude et sécurité.

   S'agissant de ces étapes prometteuses, visant à parachever le projet de l'édification nationale, nous avons constaté l'apparition de certaines voix qui ne veulent aucun bien à l'Algérie, appelant à l'entêtement et l'acharnement à maintenir les mêmes positions préétablies, sans tenir compte de tout ce qui a été réalisé, le rejet de toutes les initiatives et le boycotte de toutes les démarches, y compris l'initiative de dialogue qui est censée être un des mécanismes civilisées qu'il y a lieu de valoriser, notamment dans ces circonstances particulières que vit notre pays. Ainsi, il y a lieu de mettre à profit toutes les opportunités pour aboutir à une convergence des visions et un rapprochement des points à même de permettre d'aboutir à une solution, voire plusieurs, à la crise dans les plus brefs délais, car si la situation perdure davantage elle aura des conséquences néfastes sur l'économie nationale et sur le pouvoir d'achat des citoyens, surtout que nous sommes à la veille du mois sacré de Ramadhan. Tout cela confirme que ces voix et ces positions obstinées œuvrent à entrainer le pays vers le piège du vide constitutionnel et le faire entrer dans la spirale de la violence et de l'anarchie, ce que refuse catégoriquement, à la fois, tout citoyen dévoué à sa patrie et l'Armée Nationale Populaire. A tous ceux-là nous dirons que le peuple algérien est souverain dans ses décisions, et c'est à lui qu'il appartient de trancher la question lors de l'élection du nouveau président de la République, qui aura la légitimité requise pour satisfaire le reste des revendications populaires légitimes».


 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a appelé le peuple algérien à prendre toutes les mesures de précaution et de vigilance dans ces circonstances qui exigent davantage de sagesse pour déjouer toutes les conspirations fomentées contre notre pays :

   «Ce à quoi vous aspirez par votre élan populaire, en termes de nobles objectifs, que nous saluons, requiert de nous tous de faire preuve de perspicacité et de sagesse afin de mettre en échec toutes les conspirations qui se trament contre notre patrie. Ainsi, nous dépasserons ensemble et en toute sécurité cette étape dans l'histoire de notre nation.

   Dans ce sillage, tout en saluant encore une fois votre compréhension et conscience quant à la sensibilité de cette phase, je vous invite encore une fois, Vous, enfants de ma patrie, à faire preuve davantage de prudence et de précaution afin que vos marches préservent leur aspect pacifique et civilisé et ce, en œuvrant à les encadrer et les organiser en vue de les prémunir de toute infiltration ou dérapage, comme fut le cas durant les marches du vendredi passé, qui se sont caractérisées par le calme et la sérénité, déjouant ainsi comme à l'accoutumée, tous les plans ciblant la sécurité et la stabilité de notre patrie.

   A cet effet, nous rappelons que notre pays n'a cessé d'être la cible de complots abjects, pour le déstabiliser et mettre en péril sa sécurité, en raison de ses positions constantes et sa décision souveraine refusant tout diktat. En effet, nous avons pu recueillir des informations avérées faisant état d'un plan malveillant pour mener le pays à l'impasse, dont les prémices remontent à 2015, lorsque les trames et les visées du complot ont été révélées. Nous œuvrons sereinement et avec patience à démanteler les bombes à retardement qu'ont implantées ces corrompus et corrupteurs dans les différents secteurs et structures vitales de l'Etat. Ces secteurs seront assainis grâce à la conjugaison des efforts de toutes les personnes de bonne foie, ainsi qu'à la conscience du peuple algérien jaloux pour sa patrie et la disponibilité de ses enfants et frères au sein de l'Armée Nationale Populaire, déployés dans tous les recoins du pays, veillant à préserver l'autorité de l'Etat et la crédibilité des institutions et leur fonctionnement normal».


   Monsieur le Général de Corps d'Armée a valorisé la réactivité de l'appareil de la justice à l'appel qu'il lui a adressé afin d'accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics:

 

   «Par ailleurs, j'ai appelé l'appareil de la justice, dans mes interventions précédentes, à accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l'argent du peuple. Dans ce contexte, précisément, je valorise la réponse de la justice quant à cet appel qui représente un volet important des revendications légitimes des algériens, ce qui permettra de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise.

   Il y a lieu également de mettre en garde contre ce phénomène étrange qui consiste à l'incitation à entraver l'action des institutions de l'Etat et d'empêcher les responsables d'accomplir leurs missions. Ce sont là des comportements contraires aux lois de la République que ne peut accepter le peuple algérien jaloux des institutions de son pays et que ne peut tolérer l'Armée Nationale Populaire, qui s'est engagée à accompagner ces institutions conformément à la Constitution. Comme nous attirons l'attention à ne pas tomber dans le piège de la généralisation et de se garder de faire des préjugés concernant l'intégrité et le dévouement des cadres de l'Etat, qui comptent parmi eux, beaucoup de cadres honnêtes, intègres et loyaux, qui veillent à garantir la continuité des institutions de l'Etat et assurer le bon fonctionnement des affaires publiques au service de la nation et des intérêts des citoyens. Car l'Algérie compte parmi ses enfants des compétences dévouées dans tous les secteurs, qui la portent dans leurs cœurs et n'ont d'allégeance qu'envers la patrie, leur unique souci étant de servir leur pays et le voir fort et fier dans le concert des nations».


22.04.2019
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 1ère Région Militaire

   Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire effectuera, le 23 avril 2019, une visite de travail en 1ère Région Militaire à Blida.


   Lors de cette visite, Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera un exercice tactique avec munitions réelles, exécuté par la 12ème Division d'Infanterie Mécanisée, visant le contrôle de la 2e phase de la préparation au combat, et tiendra une réunion d'orientation avec les cadres et les personnels de la 1ère Région Militaire.

18.04.2019
4e jour de la visite de Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah en 4e Région Militaire

    Lors de sa quatrième journée de visite en 4e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé une réunion de travail avec les états-majors de la Région et les responsables des services de sécurité.

 

   A l'issue de la cérémonie d'accueil à l'entrée du siège du Commandement de la Région, et en hommage aux sacrifices de nos valeureux Chouhada de la Glorieuse Révolution de Libération, Monsieur le Général de Corps d'Armée a observé, en compagnie du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, un moment de recueillement sur l'âme du Chahid « Chihani Bachir », dont le nom est porté par le siège de la Région, où il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative, avant de réciter la Fatiha sur son âme et sur celles de nos valeureux Chouhada.

 

   Ensuite, Monsieur le Général de Corps d'Armée a présidé une réunion de travail avec le Commandement, les états-majors, les commandants des secteurs opérationnels et d'unités ainsi que les responsables des différents services de sécurité et les directeurs régionaux, où il a suivi un exposé global sur la situation générale de la Région présenté par le Commandant de la Région, et ce, avant de prononcer une allocution d'orientation dans laquelle il a souligné que les enjeux majeurs qui nécessitent des efforts inlassables de la part de l'Armée Nationale Populaire, sont ceux liés à la sauvegarde de l'indépendance de l'Algérie, à la consolidation des fondements de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale, et à la préservation de la force et la solidité des liens de son unité populaire:

 

   «Tous les résultats probants que l'Armée Nationale Populaire a réalisés et ne cesse de réaliser au niveau de nos frontières Sud-Est, à l'instar des autres frontières nationales, voire au niveau de l'ensemble du territoire nationale, sont la résultante d'une vision globale du concept de sécurité adopté par le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire, car faire régner la sécurité et la préserver requiert l'application stricte et minutieuse de l'essence de cette vision exhaustive et cohérente aux portées stratégiques profondes et clairvoyantes, garantissant dans leur ensemble au peuple algérien le droit de vivre dans la sécurité et la paix, ce qui fait partie des devoirs indéniables dont l'Armée Nationale Populaire s'acquitte en vertu de ses nobles missions, qu'elle s'honore toujours de les exécuter de la manière la plus appropriée et la plus judicieuse.
   Partant de cette vision pertinente, l'Armée Nationale Populaire considère que les enjeux majeurs qui requièrent de notre part de consentir des efforts inlassables afin de les relever, sont le défi de sauvegarder l'indépendance de l'Algérie, de consolider les fondements de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale et de préserver la force et la solidité des liens de son unité populaire, dans un monde marqué par de grands défis et de mutations imprévisibles, instiguées par des parties et de grandes puissances qui œuvrent à refaire la carte du monde suivant leurs intérêts, même si cela devait se faire au dépens de la liberté, de la sécurité, de l'indépendance et de la souveraineté nationale des peuples»
.

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a rappelé, encore une fois, que les efforts laborieux et fructueux consentis par l'Armée Nationale Populaire, sont inspirés de son dévouement aux valeurs de novembre et son message eternel et des sacrifices de l'Armée de Libération Nationale :

   « Toutes les tentatives désespérées ciblant la sécurité et la stabilité de notre pays ont échoué, et vont encore échouer dans l'avenir grâce à l'aide d'Allah Le Tout-Puissant, puis grâce aux efforts laborieux et fructueux, que l'Armée Nationale Populaire, digne héritière de l'Armée de Libération Nationale, ne cesse de consentir, en s'inspirant de son dévouement aux valeurs de novembre et son message eternel afin que l'Algérie demeure unie et indivisible conformément au serment prêté au service de la patrie.
   A cette fin, nous œuvrons toujours à maintenir la disponibilité opérationnelle à son plus haut niveau et à mener une parfaite préparation et instruction de nos Forces Armées afin qu'elles puissent détenir, en permanence, les capacités à accomplir leurs missions, et à s'adapter constamment aux développements de la situation géopolitique et à la complexité des enjeux dans notre sous-région, ce qui requiert impérativement de vous en tant que cadres, de veiller au strict respect des programmes de préparation au combat pour les différentes composantes du corps de bataille, à travers l'intensification des exercices tactiques démonstratifs de tirs avec munitions réelles au profit des différentes Forces et armes »
.

17.04.2019
Troisième jour de la visite du Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah en 4e Région Militaire

    Lors de la troisième journée de sa visite en 4e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a inspecté quelques unités du Secteur Militaire de Biskra.

 

   A l'issue de la cérémonie d'accueil à l'Ecole Supérieure des Troupes Spéciales à Biskra, Monsieur le Général de Corps d'Armée, accompagné du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, a suivi un exercice démonstratif exécuté par les élèves de l'Ecole intitulé « un détachement des troupes spéciales lors d'une mission de neutralisation d'un groupe criminel», en utilisant tous les moyens requis pour ce genre d'opérations minutieuses et sensibles. L'exécution de cet exercice a été marquée par une haute précision, une célérité d'exécution et un haut sens de professionnalisme, qui sont des qualités caractérisant les éléments des troupes spéciales lors de l'exécution de telles actions efficaces de combat, et ce, à travers la parfaite maitrise des armes et des différents arts martiaux. Ceci confirme manifestement et effectivement le haut niveau atteint en termes de formation et d'instruction dispensées par l'Ecole Supérieure des Troupes Spéciales à ses élèves et stagiaires dans le but d'élever en permanence les aptitudes, les potentiels et la disponibilité des éléments afin d'accomplir les différentes missions, de jour comme de nuit, et dans toutes les conditions et les circonstances.

 

 

   Après quoi, Monsieur le Général de Corps d'Armée s'est réuni avec les cadres et les personnels des unités du Secteur de Biskra, où il a prononcé une allocution d'orientation, diffusée à l'ensemble des unités de la Région via visioconférence, et à travers laquelle il a mis l'accent sur l'extrême importance accordée à l'investissement fructueux dans le système d'enseignement et de formation au sein de l'Armée Nationale Populaire étant le moyen essentiel permettant de fournir des compétences humaines capables de s'adapter aux exigences de leurs missions multiples et complémentaires, et de percevoir la portée de l'impératif de réaliser les objectifs tracés :

 

   « Conformément aux exigences qu'imposent le devoir de veiller en permanence à la promotion des capacités de l'Armée Nationale Populaire, nous avons œuvré à élaborer une approche claire en terme de substance, ambitieux en terme d'objectifs et flexible en terme d'application et d'exécution. Une approche rationnelle et clairvoyante, qui tient compte les éventuels variables géopolitiques et les défis actuels et futurs qui en découlent. Cette approche réaliste est adaptée à nos propres spécificités et à nos capacités à le transformer en réalisations concrètes sur le terrain. En effet, nous sommes désormais guidés, dans notre travail, par les principes de cette approche, dont les résultats enregistrés témoignent du progrès qualitatif atteint par les différentes composantes de nos Forces Armées qui veillent, sans répit de jour comme de nuit, à la sécurisation des frontières de notre patrie et à la sauvegarde des fondements de sa sécurité et sa stabilité. Tels sont notre objectif et notre finalité».

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a mis l'accent sur la nécessité de la préservation et le renforcement des divers acquis, et sur l'impératif de l'adaptation des objectifs tracés avec le processus de développement de nos Forces Armées:

 

   « Dans ce contexte, le maintien de la dynamique actuelle n'est pas un objectif en soi, mais plutôt l'accélération de sa cadence en adéquation avec la concrétisation des objectifs escomptés. Or, ceci nécessite la préservation et le renforcement des acquis, tout en œuvrant à focaliser nos efforts davantage sur l'excellence et la perfection, et ce, en adoptant une démarche juste et pertinente dans l'évaluation continue de ce qui est réalisé sur le terrain, ainsi qu'en empruntant une méthodologie de travail planifiée qui tient compte, non seulement de la concrétisation des objectifs tracés, mais aussi et surtout, de l'impératif de veiller à l'adaptation de ces objectifs avec le processus de développement de l'Armée Nationale Populaire et son avenir. C'est ainsi qu'on peut asseoir, de manière solide et correcte, un processus professionnel fructueux.
   Partant de cette optique précisément, j'insiste sur le degré de développement réalisé dans toutes les spécialités du métier militaire, et à travers toutes les composantes de nos Forces Armées, afin qu'elles soient en harmonie avec les efforts consentis, les moyens mis à disposition en termes de ressources humaines et matériels et en équipements et armements, ainsi qu'avec les objectifs ambitieux et légitimes tracés, qui visent dans leur ensemble la détention de tous les éléments de la puissance militaire, conformément à la stratégie globale adoptée»
.

   A l'issue, la parole a été donnée aux élèves, stagiaires et personnels de la Région qui ont exprimé leurs immuables et indéfectibles engagements et disposition à accomplir, à tout moment, leurs nobles missions avec l'efficacité requise.

16.04.2019
2e jour de la visite de Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, en 4e Région Militaire

   Lors de sa deuxième journée de visite en 4e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a supervisé l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles « Enadjm Essati'a 2019 », avant de tenir une réunion d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région.

 

 

   Au niveau du champ de tir et de manœuvres du Secteur Opérationnel Nord-est In-Amenas, et en compagnie du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi un exposé sur cet exercice, portant sur l'idée générale et les phases d'exécution, présenté par le Commandant du Secteur Opérationnel. Cet exercice a été exécuté par les unités du Secteur Opérationnel Nord-est In-Amenas, ainsi que des unités aériennes composées d'aéronefs et d'hélicoptères d'appui-feu, y compris un appareil de reconnaissance aérienne.

 

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi, de près, le déroulement de cet exercice, exécuté dans des conditions quasi-réelles, et qui vise à élever les capacités de combat des personnels et des unités, d'intensifier la coopération entre les différents Etat-Majors, et d'améliorer le rendement des cadres dans la préparation et l'organisation des actions de combat et la coordination entre les différentes forces, ainsi que de permettre aux Commandants d'unités d'acquérir l'expérience en termes de conduite des unités, et aux équipages d'acquérir davantage d'aptitude dans la maitrise des différents systèmes d'armes, ce qui a contribué à atteindre un haut niveau de cohésion entre les unités participantes à l'exercice, reflétant ainsi la capacité des unités dans l'exécution efficiente des missions de combat assignées, et permettant la réalisation de résultats très satisfaisants grâce à une parfaite exécution de cet exercice, qui a été couronné par un franc succès.

 

 

 

   Au terme de l'exercice, Monsieur le Général de Corps d'Armée a rencontré les éléments des unités ayant exécuté l'exercice et les a félicités pour les efforts qu'ils ont consentis lors de la préparation et l'exécution de cet exercice réussi.

 

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu, ensuite, une réunion avec les cadres et les éléments dudit Secteur opérationnel et a prononcé une allocution d'orientation, diffusée à toutes les unités de la Région via visioconférence, dans laquelle il a réitéré l'engagement immuable de l'Armée Nationale Populaire à accompagner la phase de transition, en soulignant que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais :

 

   « J'insiste une fois encore sur la nécessité de suivre la voie de la sagesse et de la patience, étant donné que la situation prévalant au début de cette transition est exceptionnelle et complexe, nécessitant la conjugaison des efforts de tous les patriotes dévoués en vue de sortir indemne de cette épreuve. De notre part, nous réitérons l'engagement de l'Armée Nationale Populaire d'accompagner les institutions de l'Etat durant cette transition, tout en soulignant que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, car la situation ne peut perdurer davantage, vu que le temps nous est compté. Ainsi, l'Armée Nationale Populaire se considère toujours mobilisée aux côtés de tous les dévoués, au service de son peuple et de sa Patrie, pour honorer l'engagement qu'elle a pris afin de réaliser les revendications et les aspirations légitimes du peuple, pour construire un Etat fort, sûr et stable ; un Etat où chaque citoyen trouve sa place naturelle et ses espoirs mérités.

   Dans ce contexte, et comme j'ai souligné lors d'occasions précédentes la nécessité pour la justice de poursuive les individus impliqués dans des affaires de corruption, nous attendons à ce que les instances judiciaires concernées accélèrent la cadence du traitement des différents dossiers concernant certaines personnes ayant bénéficié indument de crédits estimés à des milliers de milliards, causant préjudice au Trésor public et dilapidant l'argent du peuple».


   Monsieur le Général de corps d'Armée a mis en garde contre certaines personnes qui ont longtemps abusé des richesses du peuple et qui continuent d'activer contre la volonté du peuple et d'œuvrer à attiser la situation, en approchant des parties suspectes, et certains responsables et partis politiques:

 

   « J'ai déjà évoqué, lors de mon intervention du 30 mars 2019, les réunions suspectes qui se tiennent dans l'ombre pour conspirer autour des revendications du peuple et afin d'entraver les solutions de l'Armée Nationale Populaire et les propositions de sortie de crise. Toutefois, ces parties, à leur tête l'ex-Chef du Département du Renseignement et de la Sécurité, ont tenté, en vain, de nier leur présence dans ces réunions, et d'induire en erreur l'opinion publique, et ce, en dépit de l'existence de preuves irréfutables sur ces faits abjects. Nous avons affirmé, ce jour là, que nous allions dévoiler la vérité, et les voici continuer à s'agiter contre la volonté du peuple et œuvrer à attiser la situation, en approchant des parties suspectes, et inciter à entraver les solutions de sortie de crise. A cet effet, je lance à cette personne un dernier avertissement, et dans le cas où il persiste dans ses agissements, des mesures légales fermes seront prises à son encontre».

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a souligné que la décision de l'Armée Nationale Populaire quant à la protection du peuple est une décision irréversible quelles que soient les circonstances:

 

   «Nous sommes convaincus que le peuple algérien digne et civilisé est à même de relever tous les défis et surmonter toutes les crises, grâce à son génie puisé de ses valeurs et fondements historiques et sa longue expérience dans les épreuves, et nous affirmons que nous comprenons ses revendications légitimes pour lesquelles nous nous sommes engagées à œuvrer à les concrétiser. Bien entendu, la réalisation de ces objectifs requiert plusieurs étapes nécessitant de la patience, de la compréhension et le rejet de toute forme de violence. Ainsi, l'étape principale étant concrétisée, elle sera, certainement, suivie par d'autres jusqu'à la réalisation de tous les objectifs escomptés, et ce, sans perturber le fonctionnement des institutions de l'Etat, qui devraient être préservées pour permettre la gestion des affaires de l'Etat et les intérêts de nos concitoyens.

   La décision de protéger le peuple, avec ses différentes composantes, est une décision irréversible et dont nous ne dévierons point. Partant de la solidité des liens de confiance liant le peuple à son Armée, nous avons donné des instructions claires et sans équivoques pour la protection des citoyens, notamment lors des marches. Cependant, nous attendons, en contrepartie, de la part de notre peuple d'éviter le recours à la violence, de préserver les biens publics et privés et d'éviter d'entraver les intérêts des citoyens. Je tiens à souligner dans ce cadre la nécessité du respect total des symboles de l'Etat, à leur tête l'emblème national, en ce qu'il représente comme une symbolique sacrée de l'unité de la nation et du peuple et des sacrifices des générations à travers l'histoire. Et nous sommes fermement convaincus que notre peuple sera à la hauteur de l'image civilisée et prestigieuse que lui a réservé l'histoire et que les différents médias ont relayé à travers le monde».


   Monsieur le Général de Corps d'Armée a rappelé les efforts incessants, consentis dans le développement et la modernisation de l'ensemble des composantes de nos Forces Armées, affirmant que le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire ne prendra aucune décision qui ne sert pas les intérêts du peuple et de la Patrie:

   « J'espère que cet appel trouve l'écho escompté auprès de toutes les composantes de notre cher peuple, car il émane du Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire, partant de son dévouement au message des Chouhada de la Révolution et du devoir national, et pour avoir partagé la souffrance du peuple et veillé à construire une armée puissante et moderne, maitrisant les technologies les plus sophistiqués. Ceci a été concrétisé de manière effective et sur le terrain, par l'ancrage des valeurs d'allégeance et de loyauté envers la Patrie dans les esprits et les comportements des éléments des Forces Armées. Une armée professionnelle de par ses effectifs, ses matériels et sa disponibilité, équipée des armes les plus modernes, destinées à faire face aux ennemis de la Nation et non pas contre son peuple. Une armée qui ne prend aucune décision au désavantage du peuple et de la patrie et qui veille à ce qu'aucune goutte de sang algérien ne soit versée, n'en déplaise aux parties hostiles, qui sont dérangées par le caractère pacifique des marches. L'Algérie est entre des mains sûres grâce à des hommes dévoués prêts à défendre leur pays quel qu'en soit le prix.

   Nous, en tant que Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire et face à la responsabilité historique que nous assumons, nous respectons parfaitement les dispositions de la Constitution pour la conduite de la transition, et je voudrais réitérer que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, de façon à servir l'intérêt suprême de la patrie, sans égard à l'intérêt des individus et que nous n'avons aucune autre ambition que celle de protéger la patrie, faire régner la sécurité et la stabilité et préserver l'image de marque du pays, comme l'auraient voulu nos vaillants martyrs et qu'Allah m'en soit témoin».


 

15.04.2019
Le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 4e Région Militaire à Ouargla

   Dans le cadre du suivi de l'état d'avancement de l'exécution du programme de préparation au combat pour l'année 2018-2019, à travers l'ensemble des unités de l'Armée Nationale Populaire au niveau des différentes Régions Militaires, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a entamé, à compter de ce jour lundi 15 avril 2019, une visite de travail et d'inspection aux unités de la 4e Région Militaire à Ouargla.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera, demain, l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles, qui sera exécuté par des unités terrestres et aériennes, dans l'objectif d'évaluer la deuxième phase du programme de préparation au combat 2018/2019. Monsieur le Général de Corps d'Armée présidera, également lors de cette visite, une rencontre d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région et inspectera quelques unités déployées le long de nos frontières.

 

   A l'issue de la cérémonie d'accueil au niveau du Secteur Opérationnel Nord-Est d'In Amenas, Monsieur le Général de Corps d'Armée, accompagné du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, a mis l'accent lors d'une rencontre avec le Commandement et les cadres de la Région, sur la nécessité d'accorder une importance majeure à l'exécution minutieuse et rigoureuse du programme de préparation au combat, notamment dans son volet relatif à l'exécution des exercices démonstratifs avec munitions réelles qui constituent un véritable test permettant l'évaluation sur le terrain du niveau de disponibilité opérationnelle atteint par les unités de la 4e Région Militaire en particulier et les unités de l'Armée Nationale Populaire en général.

14.04.2019
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 4e Région Militaire

   Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, effectuera, du 15 au 18 avril 2019, une visite de travail et d'inspection en 4e Région Militaire à Ouargla.


   Lors de cette visite, Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera un exercice tactique avec munitions réelles visant le contrôle de la 2e phase de la préparation au combat, procèdera à l'inspection de certaines unités et tiendra des réunions d'orientation avec les cadres et les personnels de la 4e Région Militaire.

11.04.2019
Quatrième jour de la visite de Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en 2ème Région Militaire

   Lors de la 4e et dernière journée de sa visite en 2e Région Militaire, et après avoir supervisé un exercice démonstratif avec munitions réelles et présidé une rencontre d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a visité, accompagné du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2e Région Militaire, la Base Navale Principale de Mers El Kébir et l'Ecole des Cadets de la Nation à Oran.

   A l'entame et au siège du commandement de la Région, Monsieur le Général de Corps d'Armée a présidé une réunion de travail regroupant le commandement, les états-majors, les responsables des différents services de sécurité, les commandants d'unités et les directeurs régionaux, où il a suivi un exposé global sur la situation générale dans le territoire de compétence, présenté par le Chef d'état-major de la Région. Ensuite, Monsieur le Général de Corps d'Armée a prononcé une allocution dans laquelle il a mis l'accent sur la nécessité de persévérer à consentir davantage d'efforts laborieux afin de maintenir la disponibilité opérationnelle des personnels et des unités à son plus haut niveau et de veiller à la parfaite préparation et le bon entrainement des personnels de ces unités pour qu'elles soient constamment dotées de capacités leur permettant d'accomplir leurs missions :

 

   «Tous les facteurs de réussite ont été réunis grâce à l'intérêt particulier qu'accorde le Haut commandement de l'Armée Nationale Populaire pour hisser le corps de bataille de l'Armée Nationale Populaire au niveau escompté, comme il a été mis à disposition tous les moyens de développement professionnel en termes d'équipement, de formation, de préparation et de sensibilisation. Aussi, nous soulignons avec une grande satisfaction que tous ces efforts consentis, sur plus d'un plan, ont permis d'atteindre un haut degré de professionnalisme et une expérience combative et opérationnelle avérée, comme ils ont induit, essentiellement, une prise de conscience quant à la sensibilité des missions confiées et l'impératif de leur accomplissement de la façon la plus judicieuse.

   Autant nous sommes satisfaits à chaque inspection des Régions et des Forces, autant nous demeurons toujours plus exigeants, car les défis se multiplient et s'accélèrent, et l'Algérie mérite, de tous ses enfants là où ils se trouvent, d'être son rempart inébranlable notamment à l'ombre de cette étape décisive. Sur ce, j'insiste sur la nécessité de n'épargner aucun effort avec dévouement, persévérance et loyauté car il s'agit de la réputation de notre pays et de l'image de marque de son Armée. Ainsi, nous sommes intimement convaincus qu'il n'y a aucune crainte pour une patrie dont les personnels de son Armée sont imprégnés des valeurs de leur glorieuse histoire nationale, et considèrent la valorisation de ses leçons et ses enseignements comme la lumière qui éclaire leur chemin, pour détenir davantage de puissance, à même de garantir l'omnipotence de l'Algérie et de préserver sa souveraineté nationale et son unité territoriale et populaire».


 

   A la Base Navale Principale de Mers El Kébir, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi un exposé global portant sur les projets réalisés dans le cadre du développement et de la modernisation de cette grande base navale qui bénéficie d'un intérêt particulier du Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire au regard de son importance stratégique, et ce, avant de procéder à l'inauguration de la zone vie de la flotte au niveau de la Base, qui regroupe les différentes annexes assurant des conditions adéquates pour le travail, l'hébergement et le repos des équipages, des cadres et des éléments de la Base.

 

 

   A l'Ecole des Cadets de la Nation à Oran, Monsieur le Général de Corps d'Armée s'est enquis de l'état d'avancement des travaux d'extension de cette Ecole ayant pour but d'élever sa capacité d'accueil à (1000) cadettes et cadets, et a donné des instructions portant sur la nécessité d'accélérer la concrétisation effective de ce projet dans les plus brefs délais.

 

   Ensuite, Monsieur le Général de Corps d'Armée s'est réuni avec les cadettes et les cadets de l'Ecole où il a donné une allocution suivie par les cadets des dix écoles implantées au niveau national, et à travers laquelle il a félicité une fois encore les cadettes et les cadets pour leur appartenance méritée à ces excellents édifices scientifiques, ouverts au peuple algérien à travers tout le territoire national, tout en les exhortant à s'acquérir de discipline rigoureuse, de valeurs exemplaires et de veiller à acquérir la science et le savoir, car c'est exclusivement avec le savoir et le travail que les nations progressent et prospèrent, et c'est avec la lecture que se développe l'esprit de réflexion chez l'homme, et s'élargissent ses horizons de prospective et sa clairvoyance:

 

   «Il est utile de rappeler aujourd'hui, en cette agréable occasion, que le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire veille à réunir tous les moyens humains, matériels et pédagogiques afin de faire des Ecoles des Cadets de la Nation une véritable pépinière fertile qui forme les cadres prometteurs de demain, dont le slogan est d'allier l'assimilation du savoir dans tous les domaines scientifiques à l'imprégnation des valeurs nationales de notre Glorieuse Révolution de Libération, qui a fondé hier les Ecoles des Cadets de la Révolution. Afin de concrétiser cet objectif important, je demande à tous les concernés de la sphère de formation et d'enseignement, qui a jusque-là enregistré des résultats brillants, de contribuer, chacun dans le cadre de ses prérogatives et dans son domaine de compétence, à atteindre les objectifs escomptés. Comme, j'encourage l'ensemble à persévérer sur cette voie saine du savoir, afin de relever le défi de l'enseignement efficient et de la formation utile et bénéfique, confortées par les nobles valeurs et la discipline rigoureuse, de manière à en faire la fierté de l'Armée Nationale Populaire et un modèle à suivre pour tous les jeunes algériens. Vous êtes aujourd'hui, vous cadets, à l'ère de l'Algérie indépendante, aux cotés de toute la jeunesse algérienne fidèle et loyale, l'avenir de notre Nation, comme nous voyons en vous, l'élan d'un futur prometteur au sein des rangs de l'Armée Nationale Populaire, digne héritière de l'Armée de Libération Nationale».

   A l'issue de cette rencontre, Monsieur le Général de Corps d'Armée a écouté les interventions des cadets, qui ont exprimé leur grande fierté d'appartenir à cet édifice pionnier de formation.

10.04.2019
3ème jour de la visite de Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah Populaire en 2ème Région Militaire

   Lors de la 3e journée de sa visite en 2e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé une réunion d'orientation au niveau du siège du commandement de la Région.

   A l'issue de la cérémonie d'accueil à l'entrée du siège de la Région, Monsieur le Général de Corps d'Armée a observé un moment de recueillement sur l'âme du Chahid « Boudjnane Ahmed » dit « Si Abbès », dont le nom est porté par le siège de la Région, où il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorant sa mémoire et a récité la Fatiha sur son âme et sur celles de nos valeureux Chouhada.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu, ensuite, en compagnie du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2e Région Militaire, une rencontre avec les cadres et les personnels de la Région, en présence des représentants des différents corps de sécurité, où il a prononcé une allocution d'orientation, diffusée via visioconférence, à toutes les unités de la Région, et à travers laquelle il a rappelé que l'Armée Nationale Populaire a veillé, depuis le début des manifestations pacifiques, lors desquelles le peuple algérien a fait montre d'un comportement civilisé et d'un haut niveau de conscience et de maturité, à s'aligner aux côtés du peuple, et a insisté sur la nécessité de satisfaire ses revendications légitimes, de façon à garantir le bon fonctionnement de l'Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle, et c'est ce qu'il a souligné lors de ses différentes interventions depuis le début de ces marches pacifiques, en focalisant sur l'impératif de trouver une solution à cette crise dans les plus brefs délais. Cependant et avec l'évolution des évènements et leur tendance à s'exacerber, l'Armée Nationale Populaire a appelé à la nécessité de trouver dans l'immédiat une sortie de la crise, et a proposé la mise en application de l'article 102 de la Constitution, mais face à l'absence de réaction aux propositions de l'Armée Nationale Populaire et aux tergiversations qui perdurent, il a été préconisé, en date du 30 mars passé, la mise en application des articles 7, 8 et 102 de la Constitution. La dernière étape fut la réunion du 02 avril, lors de laquelle le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire a pris une position historique ferme, en insistant sur la satisfaction immédiate de la revendication populaire pressante et l'application des dispositions de l'article 102 de la Constitution. Ainsi, le peuple a obtenu ce qu'il voulait lorsque le Président de la République a présenté sa démission le soir du jour même, pour passer ensuite à la phase de transition.

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a mis l'accent sur le danger des tentatives de certaines entités étrangères ayant pour but de déstabiliser le pays et de semer la discorde entre les enfants du peuple :

 

   « Avec le début de cette nouvelle phase et la poursuite des marches, nous avons déploré l'apparition de tentatives de la part de certaines parties étrangères, partant de leurs antécédents historiques avec notre pays, poussant certains individus au devant de la scène actuelle en les imposant comme représentant du peuple en vue de conduire la phase de transition, afin de mettre en exécution leurs desseins visant à déstabiliser le pays et semer la discorde entre les enfants du peuple, à travers des slogans irréalisables visant à mener le pays vers un vide constitutionnel et détruire les institutions de l'Etat, voire provoquer une déclaration de l'état d'exception, ce que nous avons récusé catégoriquement depuis le début des événements, car il est irraisonnable de gérer la période de transition sans les institutions qui organisent et supervisent cette opération, et ce, au regard des conséquences découlant de cette situation qui pourraient compromettre tout ce qui a été réalisé depuis l'indépendance à ce jour, en termes d'acquis et de réalisations qui demeurent la fierté des générations.

   Aussi et afin de déjouer les tentatives d'infiltration de ces parties suspectes, nous avons consenti tous nos efforts au sein de l'Armée Nationale Populaire, afin de préserver cet immense élan populaire de l'exploitation par ceux qui le guettent à l'intérieur et l'extérieur, à l'instar de quelques individus appartenant à des organisations non-gouvernementales, qui ont été pris en flagrant délit dont la mission consiste à infiltrer les manifestations pacifiques et les orienter, avec la complicité et en coordination avec leurs agents à l'intérieur.

   Ces parties qui s'affairent, par tous les moyens, à dévoyer ces marches de leurs objectifs fondamentaux et à les récupérer afin de faire aboutir leurs plans pernicieux, visant à porter atteinte au climat de sécurité et de quiétude dont jouit notre pays».


   Monsieur le Général de Corps d'Armée a affirmé que cette phase déterminante requiert de l'ensemble des enfants du peuple algérien fidèle de faire preuve de patience, de conscience et de lucidité afin de réaliser les revendications populaires, guider le pays vers la paix et jeter les bases d'un Etat de droit et d'institutions :

 

   « Aussi, cette phase historique charnière et cruciale requiert, voire impose à l'ensemble des enfants du peuple algérien dévoué, fidèle et civilisé, de fédérer les efforts de tous les nationalistes en suivant la voie de la sagesse, de la pondération et de la clairvoyance, qui tient compte de l'intérêt suprême de la nation en premier lieu, de prendre en considération que la conduite de la période de transition nécessite un ensemble de mécanismes dont la mise en œuvre doit s'effectuer conformément à la Constitution qui stipule que le Président du Conseil de la Nation que choisit le Parlement avec ses deux chambres, après le constat de la vacance, assume la charge de Chef de l'Etat pour une durée de trois mois, avec des prérogatives limitées, jusqu'à l'élection du nouveau Président de la République.

   Je voudrais confirmer, dans ce contexte, que la période de transition destinée à la préparation des élections présidentielles, se fera avec l'accompagnement de l'Armée Nationale Populaire, qui veillera au suivi de cette phase, au regard de la confiance réciproque entre le peuple et son armée, dans un climat de sérénité et dans le strict respect des règles de transparence et d'intégrité et des lois de la République.

   Comme il appartient à tout un chacun de comprendre et assimiler tous les aspects et les contours de la crise, durant la période à venir, notamment dans son volet socio-économique, qui s'aggravera davantage si les positions obstinées et les revendications irréalisables persistent, ce qui se reflète négativement sur les postes de travail et le pouvoir d'achat du citoyen, notamment au regard d'une situation régionale et internationale tendue et instable. Aussi, il y a lieu de faire preuve de patience, de conscience et de lucidité afin de réaliser les revendications populaires, guider le pays vers la paix et jeter les bases d'un Etat de droit et d'institutions».


 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a souligné que la justice, qui a recouvert ses pleines prérogatives, est désormais en mesures d'entamer des poursuites judiciaires contre toute la bande impliquée dans les affaires de détournement et de dilapidation des fonds publics, et que la question s'étendra également aux affaires de détournement précédentes :

   « Dans ce contexte précis, nous soulignons que la justice, qui a recouvert ses pleines prérogatives, agira en toute liberté, sans contraintes aucunes, sans pressions ni ordres, pour entamer des poursuites judiciaires contre toute la bande impliquée dans les affaires de détournement des fonds publics et d'abus de pouvoir pour s'enrichir illégalement. A cet effet, nous rassurons l'opinion publique que la question s'étendra à tous les dossiers précédents, comme l'affaire d'El Khalifa, de Sonatrach et du Boucher et autres dossiers relatifs à la corruption qui ont occasionné des pertes considérables au Trésor Public».

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a rappelé qu'il n'a aucune autre ambition que de servir le pays et de veiller à sa sécurité et sa stabilité, et qu'il est confiant que le peuple comprendra et mesurera la sensibilité de la situation, privilégiera l'intérêt national et sera capable de sortir victorieux de cette crise :

   « Je voudrais en cette occasion rappeler de nouveau que je me suis engagé personnellement à soutenir le peuple en cette étape cruciale et de me tenir à ses côtés, en dépit des voix qui s'élèvent aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, exaspérées par la forte cohésion entre le peuple et son Armée. L'histoire témoignera de la sincérité de nos propos et de nos actes et que nous n'avons aucune autre ambition que de servir notre pays et de veiller à sa sécurité et sa stabilité, tandis que leurs espoirs et leurs manœuvres visant à porter atteinte à la réputation et la crédibilité de l'Armée Nationale Populaire échoueront, et celle-ci demeurera, malgré les complots des conspirateurs et l'animosité des vindicatifs, un fort soutien pour son peuple dans les épreuves et les crises, dans le cadre des dispositions de la Constitution et des lois de la République. Nous sommes profondément confiant que le peuple comprendra et mesurera la sensibilité de la situation et privilégiera l'intérêt national et que notre pays saura, grâce à Allah, sortir de cette crise, victorieux et triomphant comme nous l'avons toujours connu».

09.04.2019
2ème jour de la visite de Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en 2ème Région Militaire

   Lors de sa deuxième journée de visite en 2e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a visité et inspecté quelques unités implantées au Secteur de Sidi-Bel-Abbès, comme il a supervisé l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles «Hasm 2019».

   Au niveau du champ de tir et de manœuvres de la Région et en compagnie du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi un exposé sur cet exercice portant sur l'idée générale et les phases d'exécution présenté par le Commandant de la 8e Division Blindée, directeur de l'exercice. Cet exercice qui a été exécuté par les unités organiques de la 8°Division Blindée, la 36°Brigade d'Infanterie Motorisée et la 38°Brigade d'Infanterie Mécanisée, ainsi que des unités aériennes composées d'aéronefs et d'hélicoptères d'appui-feu.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a suivi de près l'exécution de cet exercice qui vise à élever les capacités de combat et la coopération entre les différents Etat-Majors, en sus de l'entrainement des commandements et des Etats-Majors à la préparation, la planification et la conduite des opérations contre les éventuelles menaces, ainsi que de permettre aux éléments et équipages d'acquérir davantage d'aptitudes en termes de maîtrise des différents systèmes d'armes. Il a également suivi les diverses actions de combat exécutées par les unités engagées, qui ont été menées avec un grand professionnalisme dans toutes les étapes et avec un haut niveau tactique et opérationnel, reflétant les grandes capacités combatives des équipages et des commandants à tous les échelons, particulièrement en termes d'exploitation efficiente du terrain et de coordination étroite entre les différentes unités participantes, ce qui a contribué à la réalisation de résultats très satisfaisants reflétés par la précision des tirs avec les diverses armes.

 

 

   Au terme de l'exercice, Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu une réunion avec les éléments des unités ayant exécuté cet exercice, où il a prononcé une allocution d'orientation, soulignant que les résultats obtenus à travers cet exercice sont encourageants pour l'ensemble des participants à cet effort, et rappelant que le développement effectif et l'amélioration réelle du rendement, nécessitent d'accorder une importance capitale à la préparation et à l'exécution de ces exercices d'évaluation de différents niveaux et plans:

 

 

 

   « Afin de réaliser ce noble objectif, et conscients de notre rôle en tant que militaires, l'Armée Nationale Populaire continuera, grâce à Allah Le Tout-puissant, à consentir davantage d'efforts pour la promotion permanente, le développement soutenu et la mobilisation de ses différentes composantes à l'effet de garantir le droit légitime du peuple algérien de jouir d'une totale quiétude pour le présent et le futur de son pays.

   A cet effet, le développement et l'amélioration effective du niveau, nécessitent d'accorder, d'année en année, une importance capitale à la préparation des exercices d'évaluation de différents niveaux et plans. Cette préparation dont nous veillons à son lancement, de manière effective, au début de chaque année d'instruction pour atteindre, à son terme, une grande capacité dans l'élaboration des plans tactiques et opérationnels judicieux conformes au thème de l'exercice d'évaluation retenu, ainsi qu'une performance efficace en matière d'exécution individuelle et collective de ces plans, à même d'aboutir à la réussite escomptée des objectifs tracés pour chaque exercice.

   Tels sont les bilans des actions et des efforts que nous souhaitons avoir à l'issue de chaque année d'instruction, à travers les résultats probants de ces exercices d'évaluation sur le terrain. Ces résultats mérités, sont les fruits des efforts laborieux fournis afin de stimuler la réalisation d'autres étapes de qualité, par l'Armée Nationale Populaire digne héritière de l'Armée de Libération Nationale».


 

   A l'issue, Monsieur le Général de Corps d'Armée a mis l'accent sur l'impératif de l'exécution rigoureuse du programme de préparation au combat, puisqu'il constitue le portail principal qui ouvre l'accès au développement aspiré et à la disponibilité requise.

08.04.2019
Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 2ème Région Militaire

   Dans le cadre du suivi de l'état d'avancement de l'exécution du programme de préparation au combat pour l'année 2018-2019, à travers l'ensemble des unités de l'Armée Nationale Populaire et dans toutes les Régions Militaires, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a entamé, à compter du lundi 08 avril 2019, une visite de travail et d'inspection aux unités de la 2e Région Militaire à Oran.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera, demain, l'exécution d'un exercice démonstratif avec munitions réelles, qui sera exécuté par des unités relevant des Forces Terrestres et Aériennes, en vu d'évaluer la deuxième phase du programme de préparation au combat 2018/2019. Monsieur le Général de Corps d'Armée présidera également, lors de cette visite, une rencontre d'orientation avec les cadres et les personnels de la Région et inspectera quelques unités.

 

 

   Au niveau de la Base Aérienne Bousfer, et à l'issue de la cérémonie d'accueil, en compagnie du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2e Région Militaire, Monsieur le Général de Corps d'Armée a souligné, devant les cadres de la Région, que sa présence, en personne, pour assister à ce genre d'exercice démonstratif avec munitions réelles, découle de l'intérêt extrême qu'il porte au suivi du degré d'exécution des programmes annuels tracés, ainsi qu'à l'évaluation sur le terrain du degré de disponibilité opérationnelle atteint par les unités de l'Armée Nationale Populaire et dont on peut réellement être fier.

 

 

07.04.2019
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail et d'inspection en 2ème Région Militaire

   Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, effectuera, du 08 au 11 avril 2019, une visite de travail et d'inspection en 2e Région Militaire à Oran.


   Lors de cette visite, Monsieur le Général de Corps d'Armée supervisera un exercice tactique avec munitions réelles visant le contrôle de la 2ème phase de la préparation au combat, procèdera à l'inspection de certaines unités et tiendra des réunions d'orientation avec les cadres et les personnels de la 2e Région Militaire.

02.04.2019
Communiqué du Ministère de la Défense Nationale

   Monsieur le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé, l'après-midi d'aujourd'hui, 02 avril 2019, une réunion au siège de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, avec les Commandants de Forces, les Commandants des Régions Militaires, le Secrétaire Général du Ministère de la Défense Nationale et les Chefs des deux Départements de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire. Cette réunion s'inscrit dans le cadre du suivi des développements relatives à la proposition formulée par l'Armée Nationale Populaire visant la mise en application des articles 7, 8 et 102 de la Constitution.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a souligné avoir suivi, de près, les manifestations pacifiques, lors desquelles le peuple algérien est sorti exprimer des revendications légitimes, comme il a salué le comportement civilisé et le haut niveau de conscience et de maturité dont a fait preuve le peuple algérien tout au long de ces manifestations, exprimant sa parfaite adhésion aux revendications et ambitions légitimes, partant de sa conviction puisée de son attachement à la légitimité constitutionnelle et du fait que le peuple est la seule et unique source du pouvoir.

 

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a rappelé les efforts de l'Armée Nationale Populaire pour trouver une solution à la crise depuis le début des manifestations, où il a insisté, en date du 18 mars dernier, au niveau du Secteur Opérationnel Sud Tindouf en 3ème Région Militaire, sur l'impératif de résoudre cette crise dans les plus brefs délais et que les solutions à cette problématique existent, pourvu qu'elles s'inscrivent dans le cadre constitutionnel. Cependant, et devant l'absence de toute réaction à cette démarche et au regard de la sensibilité de la situation dont il est profondément conscient, il a évoqué la question, encore une fois, lors de son intervention du 26 mars au niveau du Secteur Opération Sud-Est de Djanet en 4ème Région Militaire, et a affirmé qu'il était nécessaire de trouver une solution pour sortir de la crise dans l'immédiat et a proposé la mise en application de l'article 102 de la Constitution, comme solution s'inscrivant exclusivement dans le cadre constitutionnel, considéré comme l'unique garantie pour maintenir une situation politique stable.

 

   La dernière intervention en date, était lors de la réunion tenue au niveau du siège de l'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, en date du 30 mars, au cours de laquelle il a réitéré la nécessité de mettre en application les articles 7, 8 et 102 de la Constitution et qu'aucune autre solution en dehors du cadre constitutionnel ne peut être envisagée. En réponse à cette démarche, ajoute Monsieur le Général de Corps d'Armée, le peuple algérien a approuvé cette proposition et a salué les efforts de l'Armée Nationale Populaire pour trouver une solution constitutionnelle pour cette crise dans les plus brefs délais :

   « Le peuple algérien a approuvé cette démarche et l'a accueillie favorablement, voyant en elle un signe de bon augure et un espoir pour sortir de la crise. Cette initiative a été présentée par l'Armée Nationale Populaire, partant de son sentiment de responsabilité historique envers le peuple et la patrie. Malheureusement, cette démarche a été accueillie par l'entêtement, la tergiversation et la sournoiserie de certains individus qui œuvrent à faire perdurer la crise et la rendre plus complexe, avec comme seul souci la préservation de leurs intérêts personnels étroits, en se souciant que peu des intérêts du peuple et de l'avenir du pays.
   Les efforts consentis par l'Armée Nationale Populaire depuis le début de la crise et son alignement total sur les revendications populaires, confirment que son unique ambition est de veiller à préserver la conception constitutionnelle de l'Etat, garantir la sécurité et la stabilité du pays et protéger le peuple d'une poignée de personne qui s'est indument accaparée des richesses du peuple algérien. A l'heure qu'il est, elle s'affaire à contourner ses revendications légitimes en fomentant des plans douteux, tendant à déstabiliser le pays et l'entrainer dans le piège du vide constitutionnel»
.

   Quant aux vastes opérations de pillage et de dilapidation qu'a connues notre pays, ciblant ses potentiels et ressources économiques et financières, Monsieur le Général de Corps d'Armée s'est interrogé sur les moyens qui ont permis à cette poignée de personnes d'amasser des richesses immenses par des voies illégales et dans un court laps de temps, en toute impunité, profitant de leur accointance avec certains centres de décision douteux, et qui tentent ces derniers jours de faire fuir ces capitaux volés et s'enfuir vers l'étranger. Il y a lieu d'indiquer dans ce contexte que les décisions de poursuites judiciaires contre ces derniers émanent de la justice par le biais du procureur général, mû par son adhésion aux revendications populaires insistantes. Ainsi des décisions préventives ont été prises à l'encontre de certains individus, leur interdisant le déplacement jusqu'à l'accomplissement des procédures d'enquête, alors que les structures de compétence relevant du Ministère du Transport ont mis en œuvre des mesures d'interdiction de décollage et d'atterrissage des avions privés appartenant à des hommes d'affaire au niveau des aéroports du pays, conformément aux dispositions légales en vigueur.

 

   Concernant le communiqué attribué au Président de la République, publié hier, Monsieur le Général de Corps d'Armée a souligné :

   « Alors que le peuple algérien attendait avec impatience la satisfaction de ses revendications légitimes, parut en date du 1er avril un communiqué attribué au Président de la République, alors qu'en réalité il émanait d'entités non constitutionnelles et non habilitées, ayant trait à la prise de décisions importantes concernant la phase de transition. Dans ce contexte particulier, nous confirmons que toute décision prise en dehors du cadre constitutionnel est considérée comme nulle et non avenue».

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a évoqué des réunions suspectes tenues clandestinement pour comploter contre les revendications du peuple et adopter des pseudo-solutions en dehors du cadre de la Constitution afin d'entraver les démarches de l'Armée Nationale Populaire et ses propositions de sotie à la crise et, partant, exacerber la situation et la rendre plus compliquée. Tout ceci est entrepris en coordination avec les entités non-constitutionnelles. Toutefois certaines de ces parties se sont manifestées, tentant vainement de nier leur présence dans ces réunions et induire l'opinion publique dans l'erreur, malgré l'existence de preuves irréfutables attestant ces réalités malveillantes.
   Quant aux efforts fructueux et soutenus, que l'Armée Nationale Populaire ne cesse de fournir, afin d'ériger une Armée forte, moderne et professionnelle, Monsieur le Général de Corps d'Armée a affirmé :

   « Certains semblent avoir oublié que l'Armée Nationale Populaire a payé de lourds tributs et sacrifié des contingents de martyrs du devoir dans sa lutte contre le terrorisme abject une décennie durant, lors de laquelle elle a réussi grâce à Allah le Tout-Puissant et à l'aide de ce peuple vaillant, d'éradiquer ce fléau et de prémunir notre pays de ses nuisances. Elle continue de consentir tous ses efforts au service de sa patrie afin qu'elle demeure fière et jouissant de la paix, en se déployant dans tous les recoins du territoire national et aux abords de nos étendues frontières, vigilante de jour comme de nuit, afin de contrecarrer tous les fléaux de terrorisme, trafic d'armes et de drogues, ainsi que la criminalité organisée sous toutes ses formes.
   Tout ceci a été possible grâce à la stratégie judicieuse et pertinente adoptée par le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire, constamment adaptée en fonction de l'évolution de la situation. Cette stratégie a porté ses fruits à travers l'instauration des facteurs de sécurité et de stabilité à travers tout le territoire national.
   Ces réalisations ne sont pas le fruit du hasard, mais ont été réalisées grâce aux efforts des hommes et leurs incommensurables sacrifices. Nous nous sommes attelés, depuis des années, à construire une armée forte, moderne et professionnelle ; une armée aux rangs serrés, prête à s'acquitter de ses missions en toutes circonstances ; une armée dont les éléments sont imprégnés d'un haut sens de patriotisme et d'une discipline exemplaire, afin que l'Armée Nationale Populaire demeure la colonne vertébrale de l'Etat et le soutien du peuple dans les épreuves et les crises. Mais ceci a dû exaspérer certaines parties, qui s'échine à cibler l'Armée en portant atteinte à sa réputation et la cohésion de ses composantes, afin de réaliser leurs desseins malveillants. Des desseins que l'Armée Nationale Populaire, qui demeure une ligne rouge, saura contrecarrer avec toute la rigueur et la détermination et en usant de tous les moyens légaux.
   Ces acquis précieux et inestimables qu'il nous appartient de préserver en toutes circonstances, notamment au regard de la situation délétère dans notre région. Partant de ce principe, nous ne permettrons jamais et en aucun cas que ces acquis, qui sont en réalité les acquis du peuple algérien, soient compromis »
.

   Monsieur le Général de Corps d'Armée a réitéré son immuable alignement aux côtés du peuple, en tant que Moudjahid qui assume pleinement ses responsabilités historiques :

   « J'ai confirmé à maintes fois qu'en ma qualité de Moudjahid ayant lutté par le passé contre le colonialisme tyrannique et ayant vécu la souffrance du peuple en cette période difficile, je ne saurai me taire aujourd'hui sur les complots et les conspirations abjectes, fomentés par une bande qui a fait de la fraude, la malversation et la duplicité sa vocation. Aussi, je suis avec le peuple et à ses côtés pour le meilleur et pour le pire, comme je le fut par le passé, et je m'engage devant Allah et devant la patrie et le peuple que je n'épargnerai aucun effort à cette fin, quoi qu'il m'en coûtera ».

   A l'issue, Monsieur le Général de Corps d'Armée a réitéré son attachement à l'application de la proposition de l'Armée nationale Populaire sans plus tarder :

   « Ainsi, nous estimons qu'il n'y plus lieu de perdre davantage de temps et qu'il faut appliquer immédiatement la solution constitutionnelle proposée, à savoir la mise en application des articles 7, 8 et 102 et entamer le processus garantissant la gestion des affaires de l'Etat dans le cadre de la légitimité constitutionnelle.
   Aussi notre décision est claire et irrévocable. Nous soutiendrons le peuple jusqu'à ce que ses revendications soient entièrement et totalement satisfaites. Etant le fils du peuple et partant de la responsabilité historique qui m'incombe, je ne pourrai que m'aligner sur ce peuple dont la patience n'a que trop durer et qui a tant souffert des différentes épreuves. Car il est temps pour qu'il recouvre ses droits constitutionnels légitimes et sa pleine souveraineté.
   Enfin, nous réitérons encore une fois que notre démarche pour trouver une solution à cette crise, émane exclusivement et strictement de notre allégeance envers la Patrie et uniquement la Patrie, car nous croyons fermement en la capacité du peuple algérien à surpasser les crises, aussi graves qu'elles puissent être, grâce à ses référents historiques et civilisationnels ainsi qu'à ses ressources humaines imprégnées de patriotisme et parce que nous somme convaincus qu'aussi longtemps qu'une personne vive, elle est appelée à disparaitre un jour, mais la patrie vivra éternellement»
.

Archives