06 avril 2021


Le Commandement des Forces Aériennes a organisé un exercice aérien tactique de cohésion au niveau du Polygone Central de l'Air Chahid MEKOUAS Belkacem Hasi Bahbah/1ère RM

     Dans le cadre de la directive annuelle de préparation au combat de l'année 2020/2021, le Général-Major Mahmoud LARABA, Commandant les Forces Aériennes, a supervisé la mise en œuvre d'un exercice aérien tactique de cohésion baptisé " Frappe préventive en profondeur du territoire ennemi ", qui s'est déroulé le 06 avril 2021, au niveau du Polygone Central de l'Air Chahid MEKOUAS Belkacem Hasi Bahbah/1ère RM.

  

     Cet exercice a eu pour objectifs de valoriser les capacités opérationnelles et techniques des unités aériennes, d'évaluer leur niveau de préparation au combat notamment à la maitrise des procédés tactiques et opérationnelles, d'apprécier le niveau atteint par les équipages en matière de prééminence à l'emploi des systèmes d'armes et leur efficacité dans diverses situations tactiques proches du réel et enfin de consolider les aptitudes des cadres et des états-majors à la planification, la préparation et la conduite des exercices.

  

     Aussi, ce dernier a illustré sur le terrain des opérations des capacités opérationnelles portant notamment sur la préparation et l'engagement des unités aériennes pour mener une frappe préventive dans le but de réduire la capacité de combat, perturber les plans de l'ennemi, interrompre le déploiement de toutes ses forces, ensuite assurer le mouvement de l'arrière-garde vers la zone de combat.

  

  

     Par ailleurs, au cours de la phase illustration feu de jour et de nuit, nos unités aériennes ont été engagées simultanément au niveau des quatre (04) polygones à savoir celui de Hasi Bahbah/1ère RM, de Mecheria/2ème RM, de Reggane/3ème RM et de Tamanghasset/6ème RM, en vue d'effectuer des tirs réels sur des cibles adaptées au contexte de l'exercice, qui ont été détruites avec une grande précision. Il s'est terminé par un débarquement d'une section de fusiliers de l'air pour assurer le périmètre de sécurité, et permettre ainsi à l'équipe de sauvetage de récupérer un équipage après simulation d'une éjection de leur avion sur le théâtre des opérations.

  

  

     Quand à la phase de nuit, le dispositif qui a été engagé à atteint son objectif en détruisant les cibles selon les conditions afférentes à l'idée de l'exercice.

  

   


Plus d'évènements