Entre 1969 et 1972, fut la création des unités de garde issues de trois (03) compagnies d’intervention de la Gendarmerie Nationale et la création des formations d’escorte et parade et une compagnie de présentation avec arme, ces formations sont considérées comme le noyau du Groupement de la Gendarmerie de la Réserve Ministérielle (GGRM).

      La Garde Républicaine fut créée le 20 juillet 1972, en remplacement du Groupement de Gendarmerie de la Réserve Ministérielle, avec pour missions la garde du siège de la Présidence de la République, ses annexes et les résidences relevant de la Présidence. En 1973, la Garde Républicaine a vu l’achèvement de la restructuration, en créant des unités et le rattachement d’autres.
     Le 16 mars 1976, la création du 3ème bataillon d’intervention. Le 11 septembre 1979, le rattachement du 47ème bataillon stationné alors à Dar el Beida, implanté actuellement à Baba Ali (Alger).Au cours de la même date, a vu le rattachement du 56ème bataillon sis à zeralda. En date du 04 Juillet 1979, la Garde Républicaine fut rattachée au Commandement de la Gendarmerie Nationale avec missions :

  • Garde du siège de la Présidence de la République et ses résidences;
  • Escorte et parade à l’honneur de son excellence Monsieur le Président de la République;
  • La Participation dans les cérémonies officielles que prend part Monsieur le président de la République.
     Dans la même année, le deuxième bataillon de garde a été créé. Il est cantonné à EL-Mouradia, et est chargé de la garde du siège de la Présidence de la République et ses annexes.

      Dans le cadre de la restructuration et nomination des unités de l’Armée National Populaire, ces unités sont désormais appelés « Bataillons de Garde et d’Intervention ».
      La Garde Républicaine a connu une nouvelle étape de développement et d’organisation, où elle a été promue en 2006 au rang de Commandement (Commandement de la Garde Républicaine) pour être au diapason avec la modernisation et le développement que connait l’Armée National Populaire et ses différentes forces et structures.
     Dès lors, les unités de la Garde Républicaine, avec toutes ses différentes spécialités, sont devenues des régiments, au début de l’année 2008, conformément aux missions qui leur ont été assignées et créant de nouvelles structures, à savoir :
 
   
     Le projet de développement est en cours de réalisation conformément à la vision et aux objectifs escomptés du Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire.







../