L'ACADEMIE MILITAIRE DE CHERCHELL (AMC)
« Le défunt président Houari Boumediene »


Mission

L'Académie a pour mission de former des Elèves Officiers de Carrière (EOC) des différentes armes de mêlée, d'appui et de soutien du corps de bataille terrestres et des autres forces de l'Armée Nationale Populaire ainsi que des universitaires recrutés sur titre au profit des forces et services de l'ANP. Elle se charge également de former des officiers d'Etat-Major destinés à assumer des fonctions opérationnelles dans les Etats-Majors des grandes unités.




La Formation
Formation Fondamentale :

Ce niveau de formation se décline à deux parcours types:
A- Une formation d'une durée de quatre (04) ans, destinée aux nouveaux bacheliers issus de la vie civile. Elle est dispensée en deux phases, la première s'étale sur une (01) année et consiste en une formation militaire commune de base (FMCB).
Quant à la deuxième phase d'une durée de trois (03) ans, elle est consacrée à l'enseignement universitaire selon le système LMD accompagné d'une formation continue.
A l'issue de cette formation l'EOC obtient une licence en « science et techniques » option ; mécanique énergétique et un brevet de chef de section d'Infanterie.
B- une formation spéciale, destinée aux diplômés universitaires recrutés sur titre et qui s'étale sur une (01) année de formation militaire commune de base (FMCB).



    

Les Stages Pratiques
1- Le nomadisme à Taâdmit :

Intervenant à l'issue d'une année de formation militaire commune de base, ce stage pratique qui se déroule à Taâdmit (Djelfa) permet à l'élève officier d'apprendre les aptitudes de combat dont notamment la maitrise des différents armements, la manœuvre et l'art du commandement.

2- Un stage para-commando :

Au terme de la formation fondamentale, les élèves officiers de l'Académie suivent un stage para-commando étalé sur deux phases au niveau des monts de « Chenoua » puis à l'Ecole d'Application des Troupes Spéciales (EATS). Il est ponctué par des cours théoriques ainsi que des activités pratiques intensives, où les élèves sont encadrés par des entraineurs engagés par le bureau des troupes spéciales de l'annexe « Abane Ramdane ».
Ce stage est sanctionné par l'obtention d'un diplôme d'aptitude en parachutisme accompagné d'un insigne (après 4 saut) et un autre de para-commando après avoir satisfait à différents tests et épreuves tels le saut à partir d'un véhicule en marche et la marche commandos.