L'ACADEMIE MILITAIRE DE CHERCHELL (AMC)
« Le défunt président Houari Boumediene »


L'Académie Militaire de Cherchell est le creuset de la formation militaire de l'Armée Nationale Populaire. Depuis sa création, cette importante institution ne cesse de fournir à l'Armée Populaire des cadres affermis dans leur vocation d'officiers.
Elle s'attache à inculquer aux élèves officiers stagiaires, l'éthique militaire indispensable à leurs carrières.
Elle a contribué aussi à la formation de cadres africains et arabes dont certains occupent des postes de responsabilité dans leur pays.


Aperçu historique

L'Académie Militaire est implantée à Cherchell. Une ville côtière touristique, située à 100 km à l'ouest de la capitale d'Alger.
Cette ville fut fondée par les phéniciens à la fin du12 siècles avant J.C et baptisée alors « IOL ».plus tard, le Roi Algérien Numide JUBA II en fit la capital de son royaume en 25 avant J.C et lui donna alors le nom de CESAREE.
En l'an 431, elle fût détruite par les vandales, puis reconstruite et développée avec l'avènement de l'Islam. Elle prend définitivement le nom de Cherchell à cause de nombreuses sources d'eau existant dans la région.
Sous l'occupation Espagnole, les frères Kheir-eddine reconquirent la ville en infligeant une défaite au roi Charles Quint en 1541, lors d'une bataille navale. A partir du 5 Mars 1840, Cherchell subit l'occupation Française, aujourd'hui elle se distingue par son caractère archéologique qui refléte son passé prestigieux.

Periode Coloniale (1943 - 1962)

C'est en 1940, et après l'occupation de Paris par les Allemands, que les autorités Françaises décident de créer une école militaire en Algérie pour subvenir aux besoins en officiers de leur armée. Elle devient opérationnelle dès 1943. Plusieurs promotions d'officiers et sous-officiers d'active et de réserve ont été formés et ce jusqu'en 1962, année du recouvrement de notre indépendance.

Periode Post-Indépendance
1ère étape: 1963 - 1969

En Juin 1963, le Ministère de la Défense Nationale la transforma en Ecole Militaire Algérienne sous l'appellation d 'Ecole Militaire Interarmes. Plusieurs cadres issus de l'A.L.N ont été alors recyclés pour faire face aux besoins induits par la modernisation de l'Armée Nationale Populaire, issue de l'A.L.N. Des jeunes cadres issus de recrutement direct y ont été formés dès 1963. Aussi, de nombreux cadres de pays frères et amis Arabes et Africains ainsi que ceux appartenant à de nombreux mouvements de libération ont suivi des stages de formation dans cet établissement.

2ème étape : 1969 - 1973

En 1969 suite à l'institution du Service National, l'école forma plusieurs promotions d'officiers de réserve, en plus de sa mission initiale.

3ème étape : 1973 - 1979

A partir de 1973, l'école se consacre à la formation des officiers d'active et au perfectionnement des sous-officiers issus de l'Armée de Libération Nationale.
Depuis septembre 1974, le cours d'Etat-major destiné aux officiers de carrière est institué. Dès 1978, l'école prend en charge le perfectionnement des officiers.

4ème étape : 1979 - 1991

Compte tenu de ses nouvelles missions qui englobent aussi bien la formation fondamentale que la formation supérieure, l'Ecole Militaire Interarmes devient à partir de 1979 l'Académie Militaire Interarmes (A.M.I.A)
C'est ainsi qu'à partir de 1979, l'Académie prend en charge le cours supérieur d'arme et le cours de perfectionnement pour les officiers du commissariat politique. Par ailleurs, l'Académie entame l'arabisation de ses programmes de formation et d'instruction.

5éme étape : 1991 - 2007

A partir de 1991, l'Académie a été rattachée au commandement des forces terrestres et se consacre aux missions suivantes :
La formation supérieure des officiers d'Etat-major
La formation fondamentale des élèves officiers au profit des bacheliers
La formation spéciale des élèves officiers pour les universitaires.

" L'année 1993 a été marquée par la décentralisation de la formation à travers la création des écoles d'application des armes, l'Académie se charge donc de la formation de ses élèves selon un programme basé sur trois axes essentiels (Militaire, scientifique, sportif), et ce pour la formation des chefs des sections de l'infanterie motorisée. "

6ème étape :

A partir de 2007 jusqu'à nos jours.
En vu d'unifier la formation pour tous les officiers de l'armée et préparer le terrain à la formation universitaire, l'Académie a connu dans cette période un nouveau type de formation relatif à la formation fondamentale qui se compose de deux niveaux :
- Formation militaire commune de base au profit des élèves appartenant aux différentes Forces Terrestres et des structures du Ministère de la Défense Nationale.
- L'enseignement universitaire au profit des élèves des Forces Terrestres, sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

A compter du 05 juillet 2013, la dénomination de L'Académie Militaire Interarmes a été changée en Académie Militaire de Cherchell, par abréviation A.M.C .